et aussi…

Accrocher son papier à un bon titre

Dépoussiérer son magazine

Enrichir son style

Les 3 J de l'habillage

Ecrire avec son couteau et...

Rédiger des papiers mag

 
 
   
 



Hier encore, "j'étais à la page"...

Directeur de publication,
rédacteur en chef,
responsable d’une publication,
secrétaire de rédaction…

Vous avez parfois l’impression que vos rédacteurs ont l’écriture grisonnante, l’attaque somnolente, le ton mollasson.

Qu’ils usent d'automatismes : emploi des mêmes mots, mêmes tournures, mêmes clichés.

Que votre support, prenant modèle sur les autres, traite les mêmes sujets sous un angle identique.

Qu'il
est peut-être en train de "s’endormir sur ses abonnés".

ATTENTION ! Un journal qui s'endort est déjà à moitiè mort...

Organisez une veille rédactionnelle avant qu'il ne soit trop tard.

De quoi s’agit-il ?

1/ Pascal Perrat lit attentivement votre publication (6 numéros au minimum)
Il relève ce qui nuit à l’intérêt et la lisibilité des articles.
- Note ce qui alourdit la syntaxe, appauvrit et affadit le style.
- Souligne les clichés, les banalités, les erreurs de sens, la précision du vocabulaire.
- Analyse l’editing : titres, chapôs, légendes, attaques, relances, accroches intertitres, chutes.

2/ Il rencontre votre rédaction au complet et fait part de ses remarques.
Après son intervention votre équipe est :
- plus vigilante sur la forme et le fond
- très attentive à la qualité des niveaux de lecture
- sans complaisance vis-à-vis des faiblesses des articles.
- prête à suivre une formation, si nécessaire.

R
éférences :
NOTRE TEMPS - AREVA - LA GAZETTE DE L’HÔTEL DROUOT – PSYCHO – ENFANT MAGAZINE – CÔTÉ FEMME - OKAPI ...